ICEA

Institut de coopération pour l'éducation des adultes
 

Agir collectivement pour développer les capacités d’action de toute la population au Québec

Une partie de la salle de l'AGA 2014 de l'ICÉAL’assemblée générale de la 68e année d’existence de l’ICÉA s’est conclue hier par l’adoption d’une perspective ambitieuse pour l’année 2014-2015. En effet, alors que l’ICÉA subit une réduction majeure de son financement, avec le non-renouvellement de la subvention pour la Semaine québécoise des adultes en formation (SQAF), l’assemblée générale a adopté une orientation qui ne donne pas de répit à la mobilisation des membres et des partenaires. L’Institut se donne comme objectifs  de valoriser l’éducation des adultes et de préparer le plus important rendez-vous international des réseaux de la société civile en éducation et en formation des adultes, en juin 2015.

Le principal défi de la prochaine année sera de démontrer l’importance de la mission de l’ICÉA et de réaffirmer son statut d’interlocuteur incontournable de l’État pour le développement du droit à l’éducation et à la formation des adultes. L’ICÉA doit saisir chaque occasion pour positionner son action et démontrer  le rôle qu’il peut jouer dans le développement des capacités de toute la population québécoise.

L’assemblée générale a identifié, dans le travail traditionnel de l’ICÉA, des priorités en ce qui concerne les communications et la représentation, qui s’articuleront évidemment en fonction de la conjoncture pour le développement de l’éducation et la formation des adultes. Elle réitère aussi l’importance de soutenir le Réseau de lutte à l’analphabétisme et de dénoncer les reculs du droit à l’apprentissage tout au long de la vie que peuvent représenter les coupes en cours dans le financement de l’éducation et de la formation des adultes.

Par ailleurs, elle a aussi mandaté le conseil d’administration et l’équipe de travail pour  structurer les perspectives de l’Institut autour de la tenue de l’Assemblée mondiale du Conseil international d’éducation des adultes et de soutenir, dans ce contexte, la mobilisation des membres et des partenaires

L’assemblée a adopté des prévisions budgétaires sans avoir de confirmation du financement de fonctionnement et du financement spécial pour l’année 2014-2015. Rappelons qu’à la suite des annonces de l’été concernant la SQAF, l’ICÉA a mené des discussions avec le ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport pour l’obtention d’un financement spécial de transition pour 2014-2015, en plus du financement de fonctionnement, qui lui permettrait de garder en fonction un certain nombre de personnes pour réaliser les mandats de l’année qui vient. L’Institut a appris que le Conseil du Trésor étudie actuellement sa demande de financement pour 2014-2015. Cette décision gouvernementale devrait être connue sous peu.