ICEA

Institut de coopération pour l'éducation des adultes
 

Fin du financement de la SQAF : l’ICÉA appelle à se mobiliser pour valoriser l’éducation et la formation tout au long de la vie

Vendredi 15 août 2014 - ICÉA

Logo SQAF citoyennetéLors d’une nouvelle rencontre avec les membres et les partenaires de l’Institut de coopération pour l’éducation des adultes (ICÉA), le comité exécutif de l’ICÉA a fait le point sur l’avenir de la Semaine québécoise des adultes en formation (SQAF). Il a déposé une lettre de Normand Pelletier, sous-ministre adjoint au ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport (MELS), datée du 14 juillet et qui l’informe du non renouvellement du financement de la SQAF en 2014-2015. Après avoir tenté de proposer une solution de rechange, la décision de ne plus financer la SQAF en 2015 a aussi été confirmée lors d’une rencontre avec M. Pelletier à la mi-juillet.

Une mobilisation qui témoigne du soutien des partenaires à l’action de l’ICÉA

Rappelons qu’une première rencontre des membres et des partenaires de l’ICÉA a eu lieu le 17 juin dernier. Elle a réuni une cinquantaine de personnes et une trentaine de lettres de différents organismes en éducation et de la société civile ont été transmises à l’appel de l’ICÉA aux instances politiques. Par ailleurs, tout au cours de l’été, non seulement plusieurs rencontres ont eu lieu avec M. Yves Bolduc et le personnel de direction du MELS, mais la direction de l’ICÉA a été en alerte et s’est réunie à plusieurs occasions pour faire le point et définir des pistes de solution.

Pour Léa Cousineau, présidente de l'ICÉA, « l’appui des membres et des partenaires a certainement été un facteur important pour dégager une entente avec le MELS ». Celle-ci doit permettre à l’ICÉA de faire face à ses obligations dans la prochaine année et de pouvoir obtenir la possibilité de démontrer l’importance de la valorisation de l’éducation et de la formation des adultes. Suite aux travaux entre le ministère et l’ICÉA, une période de transition, soutenue par un financement spécial, pourrait être confirmée pour l’année 2014-2015.

Faire de l’Assemblée mondiale de juin 2015, un moment fort de valorisation et de promotion de l’apprentissage tout au long de la vie

Assemblée du 17 juinLes travaux avec le MELS se sont poursuivis au cours du mois de juillet et ont amené l’ICÉA à définir une proposition de transition. Une demande a donc été transmise qui poursuit trois objectifs :

  • réduire l’impact de la fin du financement de la Semaine sur l’Institut ;
  • traduire l’appui du MELS et du Gouvernement à l’ICÉA pour l’organisation du rassemblement international du monde de l’éducation des adultes, à l’occasion de la tenue de l’Assemblée mondiale du Conseil international d’éducation des adultes à Montréal en juin 2015 ;
  • assurer le maintien de la mobilisation des partenaires et des organisations de la société civile autour d’activités de valorisation et de promotion de l’éducation des adultes,  en amont de l’Assemblée mondiale, en vue notamment de soutenir la discussion sur la manière la plus appropriée de valoriser les adultes apprenants lors du rendez-vous international.

Ainsi, l’ICÉA se fixe le défi de mobiliser les réseaux régionaux et les partenaires nationaux en éducation des adultes pour les inciter à persévérer à développer des activités et des événements qui valorisent l’éducation et la formation des adultes et qui encouragent les adultes à s’engager dans des activités de formation tout au long de leur vie.

L’ICÉA appelle à soutenir et valoriser le développement des capacités de toute la population au Québec

L’assemblée des membres et partenaires de l’ICÉA qui s’est tenue le 13 août a accueilli avec satisfaction les résultats des travaux qui se sont tenus au cours de l’été, et ce malgré le repli stratégique consenti par l’ICÉA. On reconnaît l’importance que l’ICÉA poursuive sa mission en vue de promouvoir et de valoriser l’éducation et la formation des adultes. Toutefois, les personnes participantes insistent pour maintenir le rôle critique traditionnel de l’ICÉA des orientations gouvernementales. L’Assemblée générale annuelle de l’ICÉA prévue le 9 octobre prochain devrait permettre de clarifier de manière plus complète les perspectives pour 2014-2015.

De toute évidence, la révision de la Politique gouvernementale en éducation des adultes et en formation continue jouera un rôle de premier plan dans la suite des choses. L’ICÉA s’engage, dans ce contexte et à la faveur de la mobilisation que permettra l’Assemblée mondiale, à soutenir l’élargissement et la valorisation du droit à l’éducation et à l’apprentissage tout au long de la vie, dans le but de développer les capacités de toute la population au Québec.

À propos de l’ICÉA

Fondé en 1946, l'Institut de coopération pour l'éducation des adultes (ICÉA) a pour but la promotion et l'exercice du droit des adultes à l'éducation et à l'apprentissage tout au long de la vie, ainsi que l'adoption et le développement d'un modèle démocratique de formation continue. En 2002, le gouvernement du Québec confiait à l’ICÉA la coordination nationale de la SQAF. Le bilan de la 12e édition est disponible sur le site de la SQAF.