ICEA

Institut de coopération pour l'éducation des adultes
 

Publication du rapport d’enquête de l’ICÉA sur la réduction du financement public en éducation des adultes (période 2010-2015)

EnquêteDepuis le printemps 2014, l’ICÉA a été à même de constater que plusieurs organisations étaient contraintes de prendre des décisions majeures en réponse à une diminution de leur financement public. Ces décisions semblaient avoir un impact direct sur leur capacité à offrir des activités et des services d’éducation à la population adulte. Pour mieux comprendre cette situation, l’ICÉA a réalisé une enquête.   
 
Cette enquête poursuivait deux objectifs :
  • Identifier les caractéristiques des groupes les plus touchés par les coupes.
  • Évaluer les impacts des décisions prises par les organisations en réponse à l’amenuisement de leur financement public.
 
À partir d’une participation volontaire, 109 organisations ont répondu à un questionnaire en ligne. De ce nombre, 65% (71) ont accusé une compression de leur financement public. 
 
Certains constats montrent que parmi les 71 organisations touchées par les coupes :
  • Les organisations non gouvernementales (ONG) sont plus affectées que les organisations gouvernementales.
  • ­Les organisations dont la portée de l’action est régionale1 sont plus touchées que celles dont la portée est nationale. 
  • ­La situation future des organisations du regroupement sectoriel2 « éducation populaire-action communautaire autonome » est « très préoccupante ».
 
Les impacts sont nombreux et se font sentir à plusieurs niveaux. Que ce soit sur les populations adultes apprenantes, les personnes engagées dans l’éducation des adultes (personnel, bénévole, chercheuses et chercheurs, etc.), les organisations elles-mêmes et l’ensemble de la société.
 
La lecture du rapport de recherche vous permettra de prendre connaissance de l’ensemble des constats et des effets observés. 
 
Forte de cette étude, l’ICÉA entreprendra deux actions au cours de l’année 2016-2017. Tout d’abord, elle tiendra des rencontres avec les organismes du milieu afin de diffuser les résultats de la recherche. Pour cette occasion, des outils synthèses seront produits et remis aux personnes. Dans un deuxième temps, l’ICÉA produira des portraits plus approfondis de certains organismes qui sont, selon cette enquête, très fragilisés. L’ICÉA utilisera l’étude et les portraits pour sensibiliser les partis politiques à la situation de l’éducation des adultes, notamment au moment des prochaines élections générales au Québec.
 
Par ailleurs, l’ICÉA rédige actuellement un mémoire qu’elle soumettra au ministre de l’Éducation, M. Sébastien Proulx, dans le cadre de la consultation qui porte sur la réussite éducative. Elle pourra s’appuyer sur les résultats de sa recherche pour sensibiliser le ministre à la situation de fragilisation dans laquelle se trouvent plusieurs organisations de secteurs névralgiques en éducation des adultes.
 
Les adultes et l’ensemble de la société québécoise doivent relever de nouveaux défis posés par un environnement de plus en plus exigeant en matière de connaissances et de compétences. La précarisation en cours de plusieurs organisations en éducation des adultes suscite l’inquiétude. Elle pourrait empêcher le Québec de relever les défis majeurs de l’apprentissage des adultes. Selon l’ICÉA, le gouvernement québécois doit remédier à la situation et prendre soin d’une infrastructure de services patiemment développée depuis plusieurs décennies. 
 
1 Le questionnaire permettait de distinguer les organisations dont le champ d’activité est circonscrit à une région administrative du Québec de celles qui couvrent l’ensemble du territoire québécois. Ce faisant, la plupart des organisations répondantes à portée régionale offrent des services directs à la population, soit des services de premières lignes.
 
2 Les vingt secteurs d’éducation aux adultes identifiés dans le questionnaire ont été réunis en quatre regroupements. Les quatre regroupements sectoriels sont : « formation générale des adultes-analphabétisme-francisation », « éducation populaire-action communautaire autonome », « emploi-qualification » et « éducation postsecondaire ». Chacun des regroupements sectoriels comprend plusieurs secteurs. Par exemple « emploi-qualification » en compte six.
 
Fichier attachéTaille
PDF icon rapport_enquete_version_num_7_dec_16_addenda.pdf1.88 Mo